logo Navigation rapide : Accueil - Articles - Tous les Whiskies - Forums

Sujet : Comment avez-vous développé votre palais ?
Forum Public / Le monde du whisky / Comment avez-vous développé votre palais ?
- Vous devez être identifié pour ajouter un message dans ce sujet
Bonjour, vous n'êtes pas identifié
S'identifier - S'inscrire - Aide
Il y a en tout 8 visiteurs en ligne :: 8 inconnus et 0 membre.
ligne
[ Ecrire une réponse ]

<< < Page précédentePage : 1 2 Page suivante > >>
[ Bas de la page - Dernier message ]
Auteur Sujet : Comment avez-vous développé votre palais ?
Callum

(Membre)
Posté le: 19/02/19 09:58, dernier message le : 24/04/19 [Répondre ]
Bonjour à tous,

Petit nouveau sur le forum et dans le monde du whisky, J’aurais souhaité faire appel aux fins connaisseurs que vous êtes pour savoir comment vous avez fait pour éduquer votre nez et votre palais afin de profiter au mieux ce ces chers nectars.

Ayant reçu pour la Saint-Valentin (merci ma chérie) une bouteille de Longrow Peated de la distillerie Springbank, j’ai, au 1er verre, trouvé une légère note que je n’arrivais pas à décrire. Un gout que je connaissais sans pouvoir remettre un nom dessus. C’était sucré mais pas du sucre brut, pas du caramel non plus.

Bien que je lisais les notes de dégustation sur les quelques whisky que j’ai gouté, il était plutôt rare que je détecte les notes non primaires : le Lagavulin 16 ans, à part la fumée/tourbe (que j’adore) je ne détectais pas grand-chose.

Après quelques recherches sur le Longrow il s’avère qu’il dégage des notes de guimauve. C’est plutôt particulier, je trouve, mais c’est aussi ce que j’ai ressenti sans savoir le décrire.

J’ai par la suite redégusté le Lagavulin, et là j’ai réussi à distinguer d’autres saveurs autres que la tourbe sans forcément pouvoir les nommer
J’ai pu constater que d’une note de dégustation à l’autre les personnes ne trouvaient pas vraiment les mêmes saveurs. J’ai donc eu l’idée de faire un tableau récapitulant quelques notes de dégustation afin de pouvoir comparer ce que je ressentais.

Mais je m’aperçois que parfois des saveurs sont décrites que je ne connais pas (ex le camphre, va falloir allez en parapharmacie sniffer de l’huile essentielle &#128522;)

Voilà, après cette « petite intro », ma question : et vous, comment avez-vous développé votre capacité à détecter et identifier les différentes notes parfois subtiles dans le whisky ?

Merci de m’avoir lu et j’espère avoir vos retours sur la question.

mise à jour : 19/02/19 10:00
SINGLEMALT
Mieux vaut 1 excellent dram...que 2 médiocres .(Life is too short to drink bad whisky).......Denis
(Rédacteur)
Posté le: 08/03/19 14:57 [Répondre ]
Bonjour et welcome
Un seul conseil, découvrir le whisky en groupe, cela permet d'écouter l'avis des autres personnes et pouvoir mettre un nom sur une saveur, un goût, une senteur .
L'idéal est de trouver un club de dégustation animé .
Les gens qui ont plus d'expérience sont toujours là pour te faire avancer .
Au début, il est vrai que ce n'est pas facile de pouvoir mettre un nom sur ce que l'on ressent .
Prendre des notes dans un petit bloc-notes pour pouvoir par la suite y retourner et vérifier certaines infos .
Participer à un festival est aussi très enrichissant .
En recherchant sur ce forum, il y a pas mal de sujets qui parlent ce tout ceci .
La patience et l'expérience seront les meilleurs atouts .
On a forcément peu d'expérience si on a dégustés 10 drams mais beaucoup plus si on a goûtés 100 drams...et ainsi de suite .
A un certain moment, on peut mettre un nom plus ou moins facilement sur des notes gustatives ou olfactives .
Maintenant, il faut bien se dire que quelqu'un de la ville, n'aura pas les mêmes approches de quelqu'un de la campagne...
Par rapport à notre propre expérience personnelle, on aura pas le même avis que son voisin .
Callum

(Membre)
Posté le: 11/03/19 07:35 [Répondre ]
Merci pour le retour.
J'ai effectivement regardé si il y avait un club dans les alentours proches, mais je n'en ai pas trouvé. Par contre, le petit caviste près de chez moi organise une ou deux fois par an des dégustations de whisky pour une quinzaine d'euros. La prochaine devrait être en avril, je compte donc m'y rendre. En plus, je viens de voir que pour la saint-patrick il fait une dégustation gratuite de différents Jameson : du Black Barrel au Caskmates, en passant part leur gamme "Créateurs de Whiskey". Je pourrais ainsi gouter leurs whiskeys que l'on ne voit pas en grandes surfaces (et peut être un redbreast pour rester sur le thème irlandais)
J'ai commencé à prendre des notes sur les whisky que je bois et y reviens de temps en temps. J'ai trouvé aussi qu'en dégustant 2 whiskys en même temps et en les comparant, on pouvait faire ressortir des saveurs que l'on n'avait pas senti jusque là. Mais il faut bien se rincer la bouche entre les 2 avec de l'eau pour "réinitialiser" le palais au risque de mélanger les saveurs.
Merci encore et à bientôt.
SINGLEMALT
Mieux vaut 1 excellent dram...que 2 médiocres .(Life is too short to drink bad whisky).......Denis
(Rédacteur)
Posté le: 12/03/19 13:31 [Répondre ]
Avec le temps, j'ai appris à apprécier beaucoup de choses différentes, j'ai commencé comme beaucoup par acheter des bouteilles de grandes surfaces .
Il y a de tout, mais par facilité et aussi pour les bas prix, c'est plus facile .
Essayer de goûter des whiskies de chaque région d'Ecosse, ensuite voir les autres pays .
Quand on a déjà un peu d'expérience, on peut faire un festival, il y a en a dans pas mal de capitales d'Europe .
Et pour terminer par le Saint-Graal....le whisky-fair de Limburg an-der-Lahn .
2 à 3000 bouteilles en dégustation et en vente....un des rendez-vous indispensable en Europe pour les passionnés .

Un petit truc, demander à son épouse de servir un dram et essayer de le retouver, il faut quand même un certain nombre de bouteilles, avec 2,3 bouteilles, cela n'est pas très intéressant .
Avec 10 bouteilles, c'est déjà assez surprenant de pouvoir reconnaître un whisky à l'aveugle .
Callum

(Membre)
Posté le: 12/03/19 16:36 [Répondre ]
Merci pour les conseils autop

Je me suis aussi basé en premier lieu sur des whisky de grandes surfaces pour acheter les bouteilles et j'essaie de faire le tour de la roue des saveurs pour avoir un aperçu des différents whisky et pour l'instant je suis parti sur :

- tourbé : Lagavulin 16 ans
- iodé / tourbé : Highland Park 12 ans
- iodé : Old Pulteney 12 ans
- herbacé : Aultmore 12 ans
- boisé : Jack Daniel's single barrel
- boisé / épicé : Aberlour 12 ans
- épicé : Auchentoshan Three Wood
- fruité : Redbreast 12 ans
- fruité / tourbé : Longrow Peated

J'en ai déjà 3 de cette liste et je me rends compte que j'aime tout les types de whiskys même si je reviens facilement vers la tourbe.
Je pense que le prochain sera un Redbreast.

PS : si quelqu'un a des commentaires sur cette liste ou des suggestions, je suis preneur .

mise à jour : 19/03/19 14:22
SINGLEMALT
Mieux vaut 1 excellent dram...que 2 médiocres .(Life is too short to drink bad whisky).......Denis
(Rédacteur)
Posté le: 13/03/19 07:02 [Répondre ]
mes 3 favoris :
Laga 16y
Jack single barrel
Redbreast 12y
Callum

(Membre)
Posté le: 19/03/19 14:21 [Répondre ]
Je suis donc allé ce week-end à la dégustation de whiskey Jameson que mon caviste proposait pour fêter la Saint-Patrick. J'ai goûté leurs Caskmates vieilli en fut de bière. Je n'ai pas particulièrement apprécié, même si ce n'est pas mauvais mais j'ai ressenti dans l'IPA une amertume qui n'ai pas forcément à mon gout. Le black barrel est plus expressif mais on est pas dans un whisky qui se déguste mais plus un whisky de tout les jours. Leur gamme "Créateurs" est plus travaillé mais après 3 ou 4 whiskey, j'avais l'impression de ne pas pouvoir suffisamment bien apprécier ce que je buvais ni les comparer. Etant novice, je dois dire que je prends du temps quand je goûte un nouveau whisky pour essayer dans percevoir le maximum, ce qui m'étais impossible ici. Je pense qu'il faudrait que je les goûte à nouveau pour me faire une idée.
Cependant le dernier whiskey que j'ai goûté à été le Redbreast 12 ans (après avoir demandé au caviste une comparaison ) et là malgré les whiskey déjà bu, j'ai senti la différence, c'est une gamme au dessus bien sûr, une complexité bien plus élevée et il va falloir que je me pose pour bien l’apprécier car je n'ai pas pu faire autrement que d'en prendre une bouteille love .
En tout cas, c'est une expérience a renouveler (je l'espère bientôt).
Et donc je pense déjà que le prochain de ma liste que j'achèterais sera soit le Old Pulteney soit le Jack Daniel single Barrel, mais bon ce sera pas avant le mois prochain de tout façon

mise à jour : 19/03/19 14:24
Fred
Distillateur
(Administrateur)
Posté le: 20/03/19 21:26 [Répondre ]
Bonsoir,

C'est chouette une dégustation de whiskeys irlandais love

Mais je suis d'accord que l'exercice est compliqué, même s'il y a une grande ligne directrice dans ce type de whiskies, je sais également que les irlandais demandent souvent un peu de temps pour livrer tout leurs parfums. Du coup, c'est pas facile dans un salon de les capter à leur juste mesure.

Les premiers whiskeys cités sont clairement apéritifs, le redbreast est plus digestif, il a des choses à dire. Il y a quelques 20 ans de cela, c'est précisément cette bouteille (et cette version) qui a attiré mon attention, dans un pub irlandais du coeur de Paris. Malgré deux pintes de Guiness, ce petit oiseau m'a réveillé les neurones et a créé un intérêt durable pour ce breuvage fascinant. Toujours avec modération naturellement, mais toujours passionné

A bientôt
Callum

(Membre)
Posté le: 20/03/19 22:10 [Répondre ]
Oui, je vois ce que tu veux dire, malgré les whiskey déjà bu juste avant, et un palais un peu "anesthésié", j'ai senti la que l'on ne jouait plus dans la même catégorie. Je vais me laisser du temps pour l'apprécié et bien l'appréhender.
SINGLEMALT
Mieux vaut 1 excellent dram...que 2 médiocres .(Life is too short to drink bad whisky).......Denis
(Rédacteur)
Posté le: 22/03/19 13:04 [Répondre ]
Chez Redbreast, il y a aussi le 12y Cask Strength (brut de fût).
C'est intéressant de le comparer avec celui réduit à 40%¨.
Avec l'expérience, on se dit que c'est malheureux de l'avoir réduit .
La seule problématique est qu'il faut que le palais soit prêt à acceuillir ce genre de breuvage...
Les premiers CS ont souvent difficile à être acceptés à leur juste valeur .
Mais à ce sujet, il ne faut pas hesiter à y ajouter quelques gouttes d'eau avec parcimonie et progressivement .
[ Haut de la page ]
<< < Page précédentePage : 1 2 Page suivante > >>

logo